ENREGISTREMENT DES SONDAGES : DÉCLARATION DE PRINCIPES

1. Les entrevues doivent être menées dans un climat de confiance et de bonne volonté et en reconnaissance du droit à la vie privée de chaque répondant.

2. La recherche ne sera pas utilisée pour vendre ou développer des pistes à des fins de marketing.

3. Toute déclaration ou assurance donnée à un répondant afin d'inciter sa participation sera factuellement correcte et honorée.

4. La confidentialité des données du répondant sera maintenue. Les données personnelles des répondants ne seront pas fournies au client ou à d'autres tiers sans la permission du répondant.

5. Les répondants ne seront pas harcelés pour répondre aux questions et aucun commentaire ne sera fait de la part des intervieweurs au sujet des réponses données par le répondant.

6. Aucun enregistrement audio des entrevues n'aura lieu sans avoir préalablement informé le répondant. Aucun enregistrement visuel des entrevues n'aura lieu sans que les déclarations signées soient obtenues auprès du répondant en question avant le début de l'entrevue.

7. Des questionnaires trop longs ou des questions confuses ou trompeuses ne seront pas utilisés dans la conduite de la recherche.

8. Les intervieweurs doivent avoir des pièces d'identité d'entreprise datées. En débutant un projet, les intervieweurs doivent s'identifier par leur nom complet et le nom de l'organisation au nom de laquelle ils effectuent le sondage. Sur demande, les intervieweurs fourniront au répondant le nom, l'adresse et le numéro de téléphone du siège social de l'organisme au nom duquel ils mènent le sondage. Ils fourniront également le numéro d'enregistrement du sondage provenant du système d'enregistrement de l'ARIM et le numéro de téléphone sans frais.

9. Les membres du public devraient être avisés de leur droit de porter plainte auprès du CRTC lorsqu'ils reçoivent des télécommunications non sollicitées à des fins de vente ou dans le but de développer des pistes de marketing.